Star Finder - 7 au 21 Juillet 2019

En route vers les exoplanètes ! Voir descriptif détaillé

Star Finder - 7 au 21 Juillet 2019

En route vers les exoplanètes ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Détecter une exoplanète par la méthode du transit et inscrire nos relevés sur le site ETD (http://var2.astro.cz/ETD/)
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Cet été, on part à la découverte des exoplanètes ! Ces mystérieux petits astres qui tournent autour d’autres étoiles que notre Soleil.

Embarquement immédiat !

Le Journal de Bord

Dimanche 7 juillet
1re soirée : nous arrivons au gite et, environs 1 heure après, nous connaissons
les membres du groupe astronomie : Lucas, Éric, Matteo, Joachim, Rose, Céleste, Côme + les encadrants : Stephen* et Benoît*.Le gite est une vrai passoire à son mais, l’avantage, c’est que le sol est très lisse et glissant ce qui est pratique pour ne pas arriver en retard (J’entends ça pour faire du patin à glace).

Lundi 8 juillet
1er matin :
pour commencer (après le petit déjeuner bien sûr) : le forum « les règles de vie ».
Premier petit boulot : s’imprégner un astronome et physicien qui a rendu un grand service dans ces 2 domaines, puis on a fait le stellarium.
1er après-midi : les différentes techniques pour découvrir et analyser les exoplanètes.
2e soirée : 1re veillée et après on est allé observer le ciel, mais je dis « prrr » aux nuages et à l’humidité.

Mardi 9 juillet
2e matin :
Comme le précédent.
2e après-midi : nous avons écrit 3 contes sur le thème : « Voyage vers une exoplanète ».
3e soirée : nous sommes allés à l’observatoire François-Xavier Bagnoud où nous avons rencontré Michaël, un des trois astronomes qui y travaille. Nous avons veillé jusqu’a 2 heures*pour la plupart d’entre nous.
*nous sommes restés jusqu’a 1 heure 40 ; les 2 heures sont le temps de rentrée puis de nous coucher.
Pendant tout ce temps passé à l’observatoire, nous avons pu mesurer avec un gros téléscope sous la coupole et un ordinateur, un transit d’une exoplanète ! Plus précisement celle-ci : HD189733 b. Pendant que l’ordinateur prenait des photos de l’étoile de l’exoplanète (environ deux heures) nous avons pu observer pleins de choses au téléscope 600mm à l’extérieur : Les cratères de la Lune, Jupiter et ses Lunes principales dont une qui projetait son ombre sur la planète, ainsi que la grande tâche rouge, Saturne et ses anneaux avec la division de Cassini bien visible (la séparation entre les anneaux) plus 4 de ses lunes dont Titan que l’on observait bien orange ! Puis est venu le temps du ciel profond, avec l’amas d’Hercule, les dentelles du Cygne, la nébuleuse des piliers de la création très très pâle et 4 galaxies dont une bien visible avec ses bras spiraux !
Une fois les mesures du transit terminé, nous avons repris le chemin du retour en passant par le funiculaire de nuit où nous attendait royalement en bas un taxi minibus pour nous ramener dans nos lits.

Mercredi 10 juillet
(Côme prend ici la parole !)
« Nous sommes parti vers 16h en bivouac direction plein Est et le point d’arrivée est le lac Armina en montagne à 2400m d’altitude. Nous avons mis environ 4h30 pour arriver à bon port. Matteo et Côme ont du mal à avancer aussi vite que leurs camarades. Arrivée 20h30 environ, Matteo et Côme arrivent vers 20h40, 10min après. Marguerite, ingénieuse du feu (elle est en séjour Biodiversité), réussi à allumer un feu bien sûr ! La nuit était glaciale, seulement 3°C. Peu d’entre nous ont passé une bonne nuit de sommeil. Le lac était très froid, seul Julie (séjour Nature au sommet), a eu le courage de s’y baigner jusqu’aux épaules. La vue était quand même époustouflante et c’était une chouette expérience et je parle au nom de tous ! »

Jeudi 11 juillet
Nous revenons du lac en seulement 2h30. Une fois arrivé, direction la douche pour tout le monde car nous sentons la fumée et le charbon de bois. Une fois ce moment difficile (pour certains) passé, nous sommes allés à Chandolin pour faire des achats. Matteo s’est fait plaisir en faisant une razzia sur les bonbons. Le soir venu, nous avons regardé INTERSTELLAR sur le mur grâce à un projecteur.

Vendredi 12 juillet
Nous avons fini de dessiner des scènes de nos histoires.Nous avons construit un spectroscope pour pouvoir regarder des spectres lumineux pour identifier la composition de la matière sur une lampe puis sur le soleil. Le soir, nous sommes allés au planetarium.

Samedi 13 juillet
Dernier jour ! L’équipage de cette semaine s’apprête à présenter les travaux et observations de la semaine aux autres séjours et aux parents présents lors de la retransmission. C’est parti, Eric et Lucas explique la méthode de l’astrométrie pour détecter des exoplanètes, Matteo l’imagerie directe, Jaochim les lentilles gravitationnelles, Rose et Celeste expliquent la méthode des vitesses radiales et enfin Côme celle des transits. Puis vient le temps d’expliquer la détection du transit d’une exoplanète mardi soir à l’observatoire OFXB et de raconter toutes les galaxies, nébuleuses, planètes, lunes vues au téléscope Dobson 600mm. 3 voyages vers des exoplanètes ont ensuite été récitées, 3 voyages imaginés bien sûr mais qui ont fait voyager tout le monde ! Avant de passer la main au séjour Nature au sommet, chaque enfant a expliqué son point de vue sur les exoplanètes, ces nouveaux mondes et ses possibles ou non formes de vie en dehors du système solaire. Les avis étaient partagés et c’est tant mieux pour nourrir le débat !
Le soir, nous avons passé la soirée à faire la fête, manger une bonne fondue savoyarde et bouger sur la piste de dance !

Dimanche 14 juillet
(Rose prend la parole !)
Après avoir assisté avec tristesse au départ de la plupart des enfants, une quarantaine de nouveaux occupants sont arrivés. Installation dans les chambres, jeux des présentations, une bonne nuit de sommeil, et nous voilà prêts pour entamer une nouvelle semaine.

Lundi 15 juillet
Le matin, Stephen et Benoît nous ont présenté de programme de la semaine ainsi que le matériel a notre disposition : 3 télescopes de 200mm, une lunette astronomique et plusieurs ordinateurs. À 11h, nous sommes partis en randonnée sur le Sentier des Planètes, un chemin d’environ 6km sur lequel deux échelles sont respectées : le diamètre du Soleil et de ses planètes, et la distance qui les sépare. Après le pique-nique au niveau de Saturne, nous avons marché jusqu’à Neptune puis nous sommes descendus par le Chemin des Cascades. Nous nous sommes promenés dans Saint-Luc, et à 18h, nous sommes de retour au Centre. Quand la nuit est tombée, nous avons observé le ciel, bien dégagé, grâce aux télescopes et à la lunette astronomique. Nous avons pu voir des détails sur la Lune, presque pleine, Jupiter et ses 4 satellites galiléens, et Saturne avec ses anneaux, la séparation de Cassini et 3 de ses satellites. Nous avons de plus vu passer l’ISS (Station Spatiale Internationale) vers minuit, brillante et très bien placée dans le ciel ce soir-là.

Mardi 16 juillet
(Myrtille prend la parole)
Le matin, nous nous sommes levés tard, puis nos avons préparé nos sacs pour le pique-nique. Nous avons pris le télésiège et pique-niqué en hauteur. Nous sommes retournés au centre en télésiège, et nous avons fait une activité sur cinq différentes méthodes de trouver des exoplanètes. Nous avons ensuite commencé à les schématiser. Pendant ce temps, Maël et Rose, qui avaient déjà fait cette activité, ont regardé un reportage, « Objectif Mars », avec Thomas Pesquet, qui parlait des conditions de vie dans l’ISS, et expliquait que beaucoup d’expériences étaient réalisées pour préparer un voyage vers Mars
Ensuite, nous avons fait un grand cache-cache dans le gîte. Après avoir mangé, nous avons pris le taxi, puis le funiculaire en direction de l’observatoire. Là-bas, nous avons rencontré Eric, qui travaille à l’observatoire. En attendant que la nuit tombe, nous avons sorti le téléscope qui nous a servi à l’observation, et vu le téléscope qui sert à prendre des photos du ciel nocturne. Lorsqu’il a fait nuit, nous sommes sortis sur la terrasse et nous avons observé Jupiter, puis regardé la Lune. Nous avons aussi vu Saturne, la galaxie d’Andromède, l’amas globulaire du trognon de pomme, l’anneau de la Lyre et l’amas d’Hercule. Pendant la soirée, nous avons pu observer l’éclipse de Lune, et vu des étoiles filantes.

Mercredi 17 juillet
(Mattei prend la parole)

Après avoir été à l’observatoire, nous avons préparé le bivouac et ce que nous allions observer ( malheureusement il y a eu des nuages). Nous sommes ensuite partis à 15h, d’abord nous avons pris un bus pour arriver au funiculaire de St-Luc qui nous a mené vers l’observatoire. Depuis l’observatoire, nous avons commencé à marcher, au début nous avons emprunté le chemin des planètes pour arriver à une ferme montagnarde et artisanale. Nous y avons acheté du fromage ( qui était très bon). Ensuite, nous avons dû marcher longtemps sur un chemin avec un dénivelé important, le paysage était très beau. Nous avons vu plusieurs type de fleurs et d’insectes, petits ruisseaux,... enfin bref c’était magnifique mais très fatiguant. Après 2h et demie de marche, nous sommes arrivés au lac du lieu dit de l’Armina. Nous y avons rejoins le groupe :« A l’affût de la biodiversité ».
Quelques uns d’entre nous avons été nous baigner dans le lac qui était très froid et vaseux. Ensuite, nous nous sommes installés et avons préparé les sacs de couchage.
Dés qu’il commença à faire froid, nous avons allumés un grand feu et avons commencé à cuisiner ( tout a été cuit au feu de bois). Quand la nourriture fut cuite, nous avons commencé à manger, il y avait des pommes de terre, du fromage de raclette, des tomates,des saucisses cuites sur des pics, des bananes fourrées au chocolat et pour finir des chamalows autour du feu tout en jouant au loup garou enfin pour certains. Tout était délicieux et sur tout ça nous sommes allés dormir. Il a fait un peu froid mais grâce aux sacs de couchages et couvertures de survie, nous avons passés une bonne nuit.

Nos partenaires

Voir également