Star Finder du 16 au 30 juillet 2017

Suivez avec nous la semaine d'astronomie des participants au séjour OSI Starfinders Voir descriptif détaillé

Star Finder du 16 au 30 juillet 2017

Suivez avec nous la semaine d'astronomie des participants au séjour OSI Starfinders Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Dimanche 16 juillet
Les participants qui étaient déjà là la semaine dernière ont profité de cette journée de dimanche pour aller faire de l’escalade avec les éducateurs du programme Minéo. Un repas de sandwiches pour midi et des sessions de grimpe au programme avant de rejoindre les nouveaux arrivants.
Autre changement pour le camp astro, le changement d’éducateur, avec le départ de Manon et l’arrivée de Maxime.
Pour ce qui est du groupe, 4 participants restent en deuxième semaine (Claire, Enora, Léonard et Sasha) et 10 nouveaux sont arrivés (Baptiste, Cléo, Côme, Edouard, Heliodore, Frederieke, Mael, Mattéo, Mélissa et Petra-Maria).
Après leur installation dans leurs chambres respectives et l’inventaire de leur valises, nous avons fait une veillée jeux qui nous a permis de découvrir le prénom de chacun, à la fois pour les « Astro » mais aussi pour les participants des autres camps.
Ce soir pas d’astronomie pour être en forme demain matin.

Lundi 17 juillet
Tout commence aujourd’hui par un jeu de présentation pour se rappeler les prénoms de chacun. Puis pour premier travail d’équipe nous retravaillons la déco de la salle d’activité.

Après le repas de midi nous sommes montés vers l’Observatoire François Xavier Bagnoud en funiculaire.


Arrivé là haut nous faisons une rapide explication des constellations visibles sur le mur principal de l’observatoire ainsi que des étoiles abritant une exoplanète. Juste derrière l’observatoire arrêt au cadran solaire : nous passerons du temps pour découvrir pourquoi l’heure de notre montre et celle du cadran solaire sont différentes (correction des heures d’hiver et d’été, décalage suivant la position dans le fuseau horaire et finalement les corrections à apporter grâce à l’équation du temps).

Non loin de l’observatoire nous faisons les premiers pas dans le sentier des planètes, avec notamment un arrêt au Soleil avec la mise en place d’un gnomon qui permet également de lire l’heure solaire.

Puis nous ferons une visite à Mercure avant de redescendre prendre le gouter au Cervin.
Le soir après la veillée, nous avons observé le ciel à travers les nuages au début et malgré le froid. Nous avons observé les étoiles Antarès, Véga, Deneb, Altaïr puis Jupiter et ses satellites, Saturne et ses anneaux ainsi que la nébuleuse de la Lyre.
Couché 00h30 !

Mardi 18 juillet
Après le couché tardif d’hier, levé à 10h00 pour le petit déjeuner. Durant la matinée nous faisons ce journal de bord et le point météo pour voir si les prévisions sont optimistes pour cette nuit. Les prévisions sont assez contradictoires suivant le site regardé mais nous sommes optimistes. L’après-midi se passe à l’observatoire pour une présentation et une observation rapide du Soleil car les nuages sont bien présents dans le ciel.

Nous n’avons pas observé de taches mais quelques éruptions solaires sont visibles. Les participants en 2e semaine en ont profité pour approfondir leurs connaissances sur le système solaire.

De retour pour le gouter nous serons accueillis par des joueurs de Cor des Alpes dans le village de St-Luc.

Après le diner, veillée loup-garou, Claire a gagné !

Puis la moitié du groupe astro est montée à l’observatoire et l’autre partie est restée à côté de l’hôtel pour faire des observations en autonomie.

Sous un ciel s’améliorant au fil de la soirée, le groupe de l’observatoire à découvert les constellations (les trois belles d’été, Cassiopée, le sagittaire, le bouvier avec Arcturus…) et observé des nébuleuses et des amas d’étoiles, ainsi que Saturne pendant que certains faisaient un débat sur la relativité malgré le froid ambiant à cette altitude. Deux très belles étoiles filantes viendront ponctuer nos observations.

Ceux restés au Cervin ont pu aussi voir les étoiles filantes ainsi que des satellites. Ils ont pu utiliser le télescope Dobson et observer la voie lactée, les constellations d’été, Jupiter, des amas ouvert, des globulaires, des nébuleuses et même la galaxie M51 !
Couché pour tout le monde vers 1h00.

Mercredi 19 juillet
Pendant une partie de la matinée, un groupe s’est occupé de monter la lunette pour observer le soleil, pendant que l’autre fabriquait des constellations en 3D (Orion, la grande ourse). Puis nous avons inversé les groupes.
La journée fût compliquée par la météo nuageuse et pluvieuse ce qui nous a empêché de voir le soleil avec la lunette.
La pluie est donc arrivée avec des orages que l’on a essayé de photographier sans succès et de vents violents qui ont fait tomber des branches d’arbres.

Jeudi 20 juillet
Nous avons appris à monter et à calibrer la monture. Puis nous avons finalement pu faire des images du Soleil.

L’après-midi nous nous sommes lancé dans le traitement d’images. Pas facile facile…
Le soir après la veillée le ciel était bien dégagé et nous avons décidé de monter les instruments. Le temps de monter et calibrer la monture pour mettre en pratique l’apprentissage de la matinée, nous avons pu regarder Jupiter, un amas étoile dans le Cygne et la galaxie d’Andromède et malheureusement les nuages sont revenus à la charge.
Rangement et dodo à 1h00

Vendredi 21 juillet
Nous sommes partis à 11 h 30 pour la randonnée du sentier des planètes qui reproduit le système solaire à l’échelle des tailles et des distances. Chaque pas représente 1 million de kilomètres ! Pour chaque planète nous avons fait une petite pause pour parler des propriétés et caractéristiques d’entre elles.

Nous avons mangé à Saturne et nous nous sommes arrêtés à Neptune située à 4.5km du Soleil.

Nous avons même rencontré une marmotte sur le sentier.

Nous avons fait un Zagamore comme activité extra-scientifique puis au repas, nous avons mangé une délicieuse fondue.
Vendredi soir oblige nous avons fait la traditionnelle Boom. Des hits du moment à la Macarena il y en a eu pour tous les gouts.
Nous avons fini la soirée par chercher et trouver des erreurs scientifiques dans des extraits de films même si la moitié se sont endormis, exténués d’avoir tant dansé.

Lundi 24 Juillet

Le matin, nous avons participé au forum (une réunion que nous faisons le matin avec tout le centre pour parler des problèmes et des propositions de chacun) , avant de se concerter sur les règles de vie.

Mise en place du programme astro pour toute la semaine (nous avons pu choisir nos activités) et point météo des jours à venir.

L’après-midi, comme il ne faisait pas beau, nous avons eu droit à une session stellarium sur l’évolution de la vie des étoiles, qui s’est transformée en foire aux questions.
Maintenant nous savons trouver de l’oxygène dans l’espace (couleur bleu-vert) et de l’hydrogène (couleur rouge). Au premier clin d’oeil nous savons désormais identifier la composition d’une nébuleuse !
Nous avons appris à identifier les nuages de gaz, les nébuleuses, les étoiles naissantes et les étoiles mourantes.
Nous avons aussi parlé des étoiles à neutrons, des quasars et des pulsars.

Le soir, la veillé était en plusieurs groupes, un groupe sporz, qui est un jeu de rôle sur le thème du voyage spatial, et l’autre groupe a regardé un documentaire proposé par le camp « Rencontres avec l’Excellence » : En quête de sens.

Ensuite, nous sommes allés constater la pollution lumineuse autour du centre, le premier groupe à fabriqué un cache à fixer sur le grillage pour que les lampadaires nous gênent moins. Mais ce n’est qu’une solution temporaire, dans l’idéal nous aimerions bien avoir un accord avec la mairie pour que les lamparaires soient éteints de temps en temps et créer une réserve de ciel noir.

Puis, nous avons fais du light painting, qui consiste à écrire avec de la lumière pendant que l’on fait une photo à long temps de pose.

Tout le monde a pu dessiner ses objets sur les images avec beaucoup de talent !

Mardi 25 juillet
Le matin nous avons fait le journal de bord de lundi et on a sélectionner les images du light painting. Après le déjeuner on a appris comment la lumière blanche se décomposait pour former le spectre lumineux. Pour mettre en pratique cela nous avons fabriqué un spectroscope et regardé les différentes lumières dans l’hôtel et à l’extérieur.

En activité extra-scientifique il y a une partie du groupe qui est allée faire du football et l’autre du shopping.
La veillée était un ambassadeur mime qui consistait à faire deviner à son équipe des proverbes, des animaux, des personnages célèbres.
Le soir comme la météo était nuageuse nous avons personnalisé chacun un t-shirt avec des constellations, des galaxies et tout autre objets astronomiques.

Nous nous sommes couché à 1h22…

Mercredi 26 Juillet

Le matin,nous nous sommes séparés en deux groupes. L’un a continué les T-shirts astro que nous n’avions pas eu le temps de finir la veille. Héliodore a dessiné le trou noir d’Interstellar sur son T-shirt, Noé a fait une Terre, Tom a mis la constellation d’Orion, Achille a fait une très belle galaxie. Arthur s’exclame même que tout le monde a fait des merveilleux T-shirts !

Les autres ont rédigé le journal de bord et ont choisi les photos.

L’après midi, nous avons fabriqué des spectroscopes. Il faut juste une fente très fine, par laquelle rentre la lumière que l’on veut analyser. Cette lumière est ensuite décomposée grâce au réseau d’un CD.

On a décomposé la lumière blanche du Soleil, d’un rétroprojecteur et des néons que l’on trouve partout dans l’hôtel.

Le soir, nous avons fait une veillée « Vampires » et les villageois ont gagné.

Ensuite, neuf petits astroloveurs sont montés à l’observatoire : Faustine, Léo, Arthur, Héliodore, Alexandre, Côme, Rafael, Mathieu, Mélissa. Là bas il y avait Michaël et Delphine qui travaillent tous les deux à l’observatoire.

Delphine avait un super lazer pour montrer les étoiles. On a vu la constellation du Scorpion, de Cassiopée, le Cygne, l’Aigle, Hercule, la Grande Ourse et la petite Ourse, la Flèche, le Dauphin, le Bouvier, la Vierge... Bref toute une belle famille.

Le ciel était très beau. « Mais il faisait hyper froid, ajoute Arthur. » Alors nous avons pu voir la nébuleuse du Trognon de pomme, Albiréo, les Galaxies du chien de chasse. On a aussi vu Saturne avec ses anneaux.

Le reste du groupe est resté avec Maxime pour observer le ciel. Maxime nous a montré comment monter un télescope. Nous avons aussi vu la nébuleuse de trognon de pomme, et Jupiter. On a vu les bandes de couleur sur Jupiter. L’ISS est passée au dessus de nous. Nous étions tous très impressionnés !
Nous avons ensuite pris des images avec la caméra CCD toute neuve. Nous avons pris des photos de Dumbell, et du canard sauvage.

Ensuite le reste du groupe qui était monté à l’observatoire nous a rejoint. Ils ont apporté les nuages avec eux alors nous sommes tous montés nous coucher. Il était un peu plus de deux heures du matin alors nous étions tous très fatigués.

Jeudi 27 Juillet

Jeudi, nous sommes partis tôt (à 11h, c’est très tôt pour nous qui vivons la nuit). Nous avons commencé par prendre le funiculaire qui nous a approchés tout près du Soleil.

Le Soleil du sentier des planètes fait dix mètres de diamètre. Nous avons regardé le fonctionnement du gnomon.

Nous avons pique-niqué au pied de Saturne. Nous avons essayé de voir une marmotte sortir de son terrier, mais elle n’est pas venue.

Une partie du groupe s’est arrêtée à Uranus. Et l’autre a continué jusqu’à Neptune, mais n’a pas poussé jusqu’à Pluton car elle est vraiment trop loin. Quand nous sommes revenus avec le groupe qui était resté à Uranus nous avons pris le goûter tous ensemble.

Nous sommes rentrés au centre.

Petra a commencé son système solaire à l’échelle pendant que les autres jouaient au quidditch.

Le soir, l’autre partie du groupe est montée. Il y avait Noé, Achille, Tom, Maël, Baptiste, Petra et Loïc. Manon nous a raconté l’histoire d’ Hercule et d’autres constellations.

Michael nous a parlé des prochains gros télescopes, et du matériel en astro. On a regardé du Stellarium, et les photos de la sonde qui vient d’être envoyée dans la tache rouge de Jupiter.

Cinq d’entre nous sont montés sous la coupole (Maël et Loïc avaient trop froid). Dans la coupole, nous avons vu un télescope qui ne sert que pour prendre des photos.

Les autres qui sont restés au centre avec Maxime ont monté un télescope puis ont regardé un film : Premier contact.

Nos partenaires

Voir également