Envoyer à un ami

SEJOUR STAR FINDER - du 1 au 8 août 2021

Nous partons en balade dans notre galaxie et au-delà, avec nos yeux et quelques outils qui nous permettrons d'aller encore plus loin ! Voir descriptif détaillé

SEJOUR STAR FINDER - du 1 au 8 août 2021

Nous partons en balade dans notre galaxie et au-delà, avec nos yeux et quelques outils qui nous permettrons d'aller encore plus loin ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Selon les envies des astronomes en herbes, nous découvrirons les constellations et la manipulation des télescopes. Nous observerons des objets lointains, comme les planètes de notre système solaire, ou encore plus lointain, comme les nébuleuses, amas et certaines galaxies. Pour les plus motivés nous pourrons les prendre en photos. En parallèle, nous découvririons une technique pour faire de la science : la photométrie, qui nous permettra d’étudier des exoplanètes ou des étoiles variables.

Le Journal de Bord

Dimanche 1 août

Nous sommes partis en voitures ou en trains pour Genève ou nous avons pris le trains pour Chandolin et nous avons repris un autre bus pour monter a l’auberge les Choucas.

Lundi 2 août

Par Zacharie et Édouard
Aurélien notre exceptionnel animateur n’arrive que le soir. En attendant, nous revoyons le cycle de vie du soleil et nous nous mettons à rêver de notre exoplanète de rêves. Le soir nous partons donc pour visiter l’observatoire de Saint-Luc (c’est la seule fois cette semaine ou nous y allons). Michaël, le responsable de l’observatoire, nous présente les télescopes : un télescope de 30 cm (provisoire) dédié à l’astrophoto, et un télescope Dobson de 60 cm (diamètre du miroir) avec laquelle nous avons observé différents objets célestes. Par exemple, nous avons observé la nébuleuse du trognon de pomme (Messier 27, une nébuleuse planétaire) , Messier 3 (M3) un amas globulaire, et les dentelles du cygne ; magnifique !

Mardi 3 et mercredi 4 août

La météo n’est pas au rendez-vous pendant 2 jours (nuages et pluies). Nous en profitons donc pour apprendre les techniques de base de l’astronomie.
- Les différents objets célestes et leurs tailles :
Nous avons commencé la journée en classant les différents types d’objets/astres dans le ciel, de la comète en passant par les planètes, les constellations, les nébuleuses… jusqu’aux galaxies.

- Les télescopes :




Ensuite, nous avons appris en détail comment monter et mettre en station un télescope pour qu’il soit le plus stable possible et bien réglé pour pouvoir observer. Ce qu’on appelle le diamètre du télescope est en fait la taille du miroir principal qui va servir a capter la lumière de l’astre observé. La lumière va arriver sur le miroir principal, puis elle va être renvoyer sur le miroir secondaire qui lui va renvoyer la lumière dans nos yeux à travers l’oculaire. La longueur du trajet de la lumière dans le télescope s’appelle la distance focale. Pour voir une image, il faut un oculaire. Le grossissement est la longueur focale du télescope divisée par la longueur focale de l’oculaire.













JPEGJPEGJPEG

- La photométrie : La photométrie c’est quand on mesure les photons. Les photons sont des grains de lumière. Pour comprendre la photométrie, nous avons fais des expériences avec des seaux et de l’eau. Nous avons pris un pommeau de douche(l’étoile) qui envoie de l’eau(les photons) dans un seau (le télescope). Nous avons mesuré le volume d’eau avec un verre mesureur (la caméra). Mesurer de l’eau c’est comme mesurer des photons. Plus le miroir du télescope est gros plus le télescope récolte de photon, plus la source est lumineuse plus on récolte de photons, etc.










Jeudi 5 août

par tout le groupe
En journée, nous nous focalisons sur l’étude d’un type d’objet bien particulier, les exoplanètes. Nous apprenons comment mesurer leurs masses avec la techniques des vitesses radiales et comment mesurer leurs rayons avec la technique des transits. Nous nous intéressons aussi au Exo-Terres, des exoplanètes qui ressemble à la Terre selon plusieurs critères.

Le soir, enfin des trouées dans les nuages, nous pouvons observer avec nos instruments pendant 1h.
Nous observons la galaxie M51 et l’amas globulaire M3. De plus nous prenons plusieurs photographies de M51. Nous ferons le traitement de ces images le lendemain.

Vendredi 6 août

par tout le groupe
Le matin nous faisons le traitement des images de M51. Nous apprenons comment utiliser des images de calibrations pour obtenir une meilleure image. Nous additionnons les nombreuses images de M51 pour obtenir une image finale plus précise.

Le soir nous pouvons de nouveau observer durant quelques heures.
Nous faisons les observations et prises de vue de M16 (la nébuleuse de l’aigle), M27 (une nébuleuse planétaire) et NGC6960 (une partie des dentelles du cygne). Nous observation aussi Jupiter, et Saturne, ainsi que M13, M4 (des amas globulaire). Nous avons réussi à trouver dans le ciel ces derniers objets par nous-même. Le samedi, Aurélien nous fourni les images traitées juste avant la retransmission de nos connaissances aux autres groupes.

Samedi 7 août

Le samedi est consacré à la retransmission. Chaque groupe rassemble ses idées et prépare une présentation sur ce qu’il a aimé et compris de la thématique scientifique. Ci-dessous, le lien de la retransmission de tous les séjours présents cette semaines sur le centre. Le groupe astro Star Finder commence à 9 minutes.
https://youtu.be/naeAMzxvHTY

Nos partenaires

Voir également