Envoyer à un ami

Séjour Star Finders du 14 au 21 juillet 2024

Un été dans les montagnes et sous les étoiles ! Nous allons partir à la découverte des amas, nébuleuses... et des exoplanètes ! Voir descriptif détaillé

Séjour Star Finders du 14 au 21 juillet 2024

Un été dans les montagnes et sous les étoiles ! Nous allons partir à la découverte des amas, nébuleuses... et des exoplanètes ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos Actions > Journaux de Bord des Opérations > Vacances Scientifiques > Séjour Star Finders du 14 au 21 juillet 2024

Ajouter à ma liste de souhait

Introduction

A travers les télescopes, les caméras, les ateliers, nos yeux et notre imagination... nous partons en voyage dans le cosmos à travers les sciences et les jeux ! Le fil rouge reste les exoplanètes, en espérant que la météo nous soit favorable !

Le Journal de Bord

Dimanche 14 juillet

Tous les jeunes du séjour sont bien arrivés. Ils sont 20 jeunes à partager la vie sur le centre entre les séjours géologie, biodiversité et astronomie.
Après avoir déguster de magnifiques lasagnes préparées par notre cuisinière en cheffe : Brigitte, nous avons fait une visite animée et déguisée de leur nouveau lieu de vie pour cette semaine.

Le début des festivités commence demain ! Bonne nuit les grands extraterrestres...

Lundi 15 juillet

On rentre dans le vif du sujet ! Après des présentations en bonnes et dues formes entre éducateurs et participants et avoir détaillé les grandes lignes du programme scientifique et le planning de la semaine, le groupe est divisé en deux.

Ceux qui ont déjà vécu une semaine de séjour cette année ou les années précédentes ont pu approfondir avec Romain le contenu scientifique : traiter les données de la semaine précédente, s’autonomiser dans la manipulation des instruments et des logiciels pour pouvoir collecter les données de notre star de la semaine : WASP 148b. Une exoplanète identifiée par le projet exoclock dont la mission est de suivre les éphémérides d’un certain nombre d’exoplanètes pour la mission Ariel. Et cette exoplanète effectuera son transit ce jeudi 18 juillet.
Et ça tombe bien ! Jeudi il fera grand beau ;-)

De l’autre côté, les nouveaux venus sur le séjour ont découvert avec Elodie les différents objets du ciel, ils ont appris à les définir et l’après midi a été consacré à manipuler les télescopes et la lunette après avoir identifié les différentes parties qui constituent ces instruments et en avoir remonté un, intégralement.

Un peu de détente après cette journée riche en sciences. Un Among us organisé pour entrer dans un univers extraterrestre détonnant !

Pas de soirée d’observations ce soir, le ciel est couvert mais ce n’est que partie remise car la semaine s’annonce prometteuse...

Mardi 16 juillet

Le matin nous préparons tous ensemble l’intervention d’une astrophysicienne, Isabelle Vauglin, qui nous présente en visio son travail de chercheuse dans l’instrumentation infrarouge et son implication en tant sur présidente de Femmes & Sciences pour tenter de lutter contre les stéréotypes de genres et motiver les jeunes filles à entreprendre des carrières scientifiques.
De nombreuses interactions et échanges ont eu lieu.

L’après-midi le niveau 2 a continuer de traiter les données de la semaine précédente pour éditer une courbe de transit et le niveau 1 a fait un petit jeu sur les constellations pour apprendre à les connaître avant d’être initié au logiciel Stellarium.
En commun, nous avons préparé la soirée à l’Observatoire de Saint Luc et chacun a pu choisir un objet qu’il souhaitait observer.

Le soir direction Saint Luc et son funiculaire pour rejoindre l’Observatoire à 2200m d’altitude. José nous y attends, astrophysicien et justement fin connaisseur des exoplanètes. Discussions et observations ont ponctué la soirée jusqu’à minuit !

Mercredi 17 juillet

Après un repos bien mérité et des rêves peuplées de nébuleuses et autres galaxies ce matin est dédié à la préparation du bivouac.
Et oui, parce que ce soir nous allons dormir sous le ciel étoilé au lac de l’Armina à 2400m d’altitude.
Une fois les sacs chargés sur le dos de nos aventuriers du jour, nous partons à pieds en direction de l’Observatoire de Saint Luc où José et un journaliste suisse de Rhône FM nous attendent pour des observations du Soleil.
Regarder avec ses propres yeux les éruptions solaires, particulières actives cette année, en impressionne plus d’un !

C’est reparti, il nous faut rejoindre notre lieu de bivouac. Après avoir commandé du lait frais à la ferme des Chalets Blancs et ramasser du bois pour alimenter notre feu de camp, nous entreprenons la dernière montée pour rejoindre le lac.

Un bivouac 5 000 étoiles nous attend ! Après avoir montée le camp, nous nous attelons à la préparation du feu. Au menu, pattes chinoises, saucisses grillées au feu de bois et banane chocolat, que de délices.
Un peu de détente autour de la chaleur du feu, quelques histoires astronomiques et une observation à l’œil nu du ciel ponctuent la soirée avant de s’enfiler bien au chaud dans son duvet au cœur de la montagne.


Jeudi 18 juillet

Réveil matinal pour les courageux qui vont chercher le lait frais à la ferme. Un petit déjeuner de luxe nous attend.
Après avoir soigneusement rangé le camp notre équipé redescend au centre ou un repos bien mérité nous attend.

Après une bonne plâtrée de pâtes et une sieste en début d’aprem, il est temps de préparer LA soirée d’observation de la semaine. En effet nous visons ce soir de détecter via la méthode des transits l’exoplanète WASP 148b. Cette exoplanète fait partie d’un système stellaire situé à 803 années lumière de la Terre, et qui sera étudié spécifiquement par la mission de l’agence spatiale européenne ARIEL à partir de 2029. Ainsi il est possible que nos données prises ce soir soit utilisées (en même temps que beaucoup d’autres) à fins d’affiner les calculs de cette mission. Beau projet en perspective.

Le logiciel nous permettant de nous préparer pour le transit de l’exoplanète :

Nous sommes donc fins prêt, et attendons 1h17 du matin pour commencer. D’ici là, nos deux montures motorisées mitrailleront le ciel pour visualiser amas, nébuleuses, ou autres galaxies. Rendez vous demain pour l’étude des résultats !

Nos partenaires

Voir également